Projet tunnel Euralpin DFD
In: Toutes les actualités

Le projet du Tunnel Lyon-Turin est en marche et DFD a l’honneur de prétendre à une nouvelle référence travaux d’envergure internationale.

Un projet Européen

Depuis 1996, le Parlement Européen a inscrit la nouvelle liaison ferroviaire Lyon-Turin comme un des 14 projets prioritaires de développement du réseau de transport transeuropéen. Cette décision a été confortée par la Commission Européenne et fait suite à un processus de 20 ans d’études et de concertation entre les parties prenantes et le Réseau SNCF. La liaison ferroviaire transalpine Lyon – Turin est un projet de ligne de chemin de fer mixte voyageurs/fret à travers les Alpes, entre la France et l’Italie. Ce projet doit contribuer à faire basculer, de la route vers le fer, le trafic de marchandises traversant les Alpes franco-italiennes, améliorer les liaisons entre les agglomérations alpines et sécuriser les déplacements entre les deux pays.

Ce projet s’étend sur 270 km, dont 70% en France et 30% en Italie. La liaison est constituée de trois parties :

  • les accès français entre l’agglomération Lyonnaise et Saint-Jean-De-Maurienne en Savoie, sous la Maîtrise d’Ouvrage de SNCF Réseau;
  • la section transfontalière franco-italienne entre Saint-Jean-de-Maurienne et Bussoleno en Piémont, comprenant notamment le tunnel de base de 57 km de long, sous la Maîtrise d’Ouvrage de la Société binationale Tunnel Euralpin Lyon Turin SAS (TELT SAS).
  • Les accès italiens entre le Val de Suse et l’agglomération Turinoise en Italie, sous la Maîtrise d’Ouvrage de Rete Ferroviara Italiana (RFI).

La maîtrise des enjeux

C’est donc dans un contexte marqué de forts enjeux régionaux, nationaux et Européens qu’en phase études, l’Agence DFD Sud, basée à Gémenos, et l’Agence DFD Est, basée à Lyon, ont unis leurs compétences afin d’apporter les solutions techniques en réponse aux défis imposés par les Maîtres d’Ouvrages, notamment au sujet des multiples phases travaux et des moyens mis en œuvre pour assurer le suivi et les contraintes de site et d’environnement liées à ce projet d’envergure, qui verra le jour en 2030.

Nos interventions, sectorisées en 6 zones géographiques, représentent près de 28 lots composés d’ouvrages de bâtiments et de sites industriels, de bâtiments commerciaux, de bâtiments agricoles et de bâtiments d’habitats collectifs et individuels. Actuellement situés sur le passage de la future ligne ferroviaire, DFD SUD et DFD EST sont en charge des travaux de désamiantage de ceux-ci, avant l’exécution des travaux de construction de la future ligne ferroviaire qui reliera Lyon à Turin.

Des moyens humains déployés en réponse aux impératifs de délais

Pour réaliser ce chantier, réparti en plusieurs phases travaux, 5 équipes travaux des deux agences DFD SUD et DFD EST sont mobilisés sur site depuis le démarrage de nos interventions en février dernier.

La contrainte majeure, énoncée par la Société binationale TELT en phase études du projet, était le respect des délais imposés pour chaque phase travaux compte tenu de la présence de riverains à proximité des différents secteurs d’interventions et pour ne pas retarder la mise en service de la future ligne ferroviaire, prévue en 2030.

Cette contrainte, nos conducteurs de travaux et nos chefs de chantiers en charge du suivi et de l’exécution des travaux, doivent y faire face et anticiper chaque étape pour que celle-ci ne remette pas en cause le bon déroulement des travaux. La communication et la technicité sont donc de mises pour gérer les plannings et les délais impartis de chacune de nos interventions.

 

Notre démarche environnementale au cœur du projet

DFD, acteur majeur du respect de l’environnement, s’est vu accordé la confiance de l’équipe de Maîtrise d’Ouvrage composée d’ingénieurs-écologues, en partageant les valeurs de ces derniers quant aux enjeux environnementaux du projet et en leur démontrant notre maîtrise de l’aspect écologique sur tous nos chantiers exécutés.

Soucieux de réduire notre impact sur l’environnement, notre service Qualité-Sécurité-Environnement assure actuellement le suivi des modes opératoires et des processus élaborés en amont, avec pour objectif d’exécuter nos prestations en garantissant le respect du patrimoine naturel des Alpes.